Cuisiner avec des sources de protéines végétales

Maecenas bibendum tellus in aliquet molestie.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Praesent euismod quis ipsum vel sodales. Maecenas bibendum tellus in aliquet molestie. Integer augue massa, feugiat ac quam sed, iaculis accumsan justo.

Le « Green Deal » : le changement des protéines dans notre assiette

Depuis juillet 2021, Sligro Food Group Belgium participe au Green Deal - Eiwitshift op ons bord (Le changement des protéines dans notre assiette). Le Green Deal est un accord conclu entre les autorités flamandes et différentes organisations comme Sligro visant à promouvoir la consommation de sources de protéines plus durables.

Titre

À l’heure actuelle, le Belge moyen consomme 60 pour cent de protéines animales (viande, poisson et produits laitiers) contre seulement 40 pour cent de protéines végétales (légumineuses, céréales et noix). Concrètement, avec ce « changement », l’objectif est d’inverser la tendance pour que les protéines végétales occupent 60 pour cent de nos assiettes. Un nouveau rapport qui présenterait des bénéfices pour la nature, puisque la production de sources de protéines végétales est moins nocive pour l’environnement (en comparaison avec la production de protéines animales). Une transition qui présentera donc des avantages pour l’environnement, mais aussi pour notre santé. Adopter un régime comprenant plus d’aliments d’origine végétale permet généralement d’être en meilleure santé. Le Conseil supérieur de la Santé recommande de manger plus d’aliments d'origine végétale et moins d’aliments d’origine animale.

Cuisiner en utilisant plus de sources de protéines végétales

Cuisiner des produits d'origine végétale nécessite de relever de nombreux défis... Pour adopter le « Green Deal », pas besoin cependant de cuisiner uniquement des aliments d’origine végétale pour cuisiner de manière plus durable. Tant que les aliments d'origine végétale sont à la base de votre alimentation, vous pouvez utiliser des produits d’origine animale pour relever vos plats.


Il est dès lors essentiel de bien connaître les aliments contenant des protéines animales. Le yaourt du petit-déjeuner, le lait dans le café, les délicieuses salades à tartiner sur les sandwichs le midi, les œufs du biscuit du goûter, le morceau de viande du repas chaud ou encore le morceau de fromage à grignoter le soir. Ce n’est qu’en étant conscient de la quantité de protéines animales que nous consommons que nous pourrons trouver des solutions pour en consommer moins.

Titre

Pour cuisiner de manière plus durable, les sources de protéines végétales doivent donc constituer la base de vos repas. Préférez les légumes que vous compléterez par des céréales, des légumineuses ou éventuellement un petit morceau de viande, de poisson ou de fromage.


CONSEIL : Intégrez des journées végétaliennes à votre planning. Ces jours-là, n’achetez pas de protéines animales. Voici quelques idées de plats végétaliens : chili sin carne, wok végétarien avec des nouilles et des cacahuètes ou encore spaghetti bolognaise avec du quorn.

CONSEIL : Testez les tartinades. Remplacez la charcuterie par des tartinades : vous ferez ainsi déjà un grand pas vers une alimentation plus végétale. Réalisez des tartinades à partir de légumes, légumineuses, noix et fruits. Vous pouvez également intégrer des produits d’origine animale dans certaines de vos tartinades. Pour autant que la base de votre tartinade reste d’origine végétale. Que diriez-vous d’un houmous épicé ou d’une tartinade à base de paprika grillé et de noix ? Les possibilités sont infinies.

CONSEIL : Limitez la consommation de viande rouge, comme le bœuf ou l’agneau, à maximum une fois par semaine. Ce sont les viandes les plus nocives pour l’environnement.

CONSEIL : Testez des produits de substitution. Remplacer la viande ou les produits laitiers par des produits d’origine végétale comme le tofu, le seitan, le quorn ou le lait de soja n’est pas toujours évident. Le goût et la texture de ces produits sont différents et tout le monde ne les apprécie pas. En tant que chef, c’est le défi que vous aurez à relever.

 

L’objectif d’un chef est bien sûr de faire plaisir aux gens en leur préparant de bons petits plats. Mais il ne se limite pas à ça. Les chefs peuvent également avoir pour objectif de réaliser des plats plus sains et plus durables. Ils peuvent ainsi devenir un maillon essentiel de la réussite du Green Deal. Les chefs peuvent permettre à la population de se familiariser avec ces nouveaux produits et ces nouvelles recettes et convaincre les gens des bienfaits de cette nouvelle manière de manger. En tant que chef, vous pouvez mieux que quiconque convaincre les gens qu’il est possible de manger mieux, plus sainement et plus durablement. Allez-vous relever ce défi ?

Mon compte Informations
Loading...
Modifier mon profil
Close
Chef cook posing