Rendre les routines alimentaires plus végétales : comment faire ?

Maecenas bibendum tellus in aliquet molestie.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Praesent euismod quis ipsum vel sodales. Maecenas bibendum tellus in aliquet molestie. Integer augue massa, feugiat ac quam sed, iaculis accumsan justo.

Le « Green Deal » : le changement des protéines dans notre assiette

Depuis juillet 2021, Sligro Food Group Belgique participe au Green Deal pour la transition des protéines dans notre assiette. Le Green Deal est un accord entre le gouvernement flamand et de nombreuses organisations telles que Sligro pour promouvoir la consommation de sources de protéines plus durables.

 

L'objectif de cette transition des protéines est de modifier la proportion des protéines animales et végétales dans le régime alimentaire belge moyen, en passant de 60% de protéines animales à 60% de protéines végétales. Il s’agit concrètement de consommer moins de protéines animales, comme la viande et le fromage, et davantage de protéines végétales, comme les légumineuses et les céréales complètes. Une telle alimentation est meilleure pour l'environnement, car la production de protéines végétales est moins nocive pour lui que la production de sources de protéines animales. Cette transition serait également bénéfique pour la santé humaine, une alimentation plus végétale étant généralement synonyme de meilleure santé.

Routines alimentaires

Il n’est pas évident de changer les habitudes alimentaires, mais les chefs peuvent y jouer un rôle crucial. Savoir que manger moins d'aliments d'origine animale et plus d'aliments d'origine végétale est meilleur pour l'homme et l'environnement est une chose, mais changer efficacement les habitudes alimentaires des Belges est une autre affaire. Heureusement, il existe des techniques qui peuvent nous aider, comme jouer sur les routines alimentaires, par exemple.

 

Le site web du gouvernement flamand présente les routines alimentaires comme trois éléments constitutifs, décrivant les facteurs qui déterminent nos habitudes alimentaires et sur lesquels il est donc possible d'agir pour les modifier. Plus nous travaillerons sur ces éléments constitutifs, plus l'effet du changement de comportement du consommateur sera important.


Voici une représentation de ce modèle de routine alimentaire, avec ses trois éléments constitutifs : la culture des protéines, les compétences alimentaires et une offre saine, qualitative et sûre.


Dans le modèle :

Monitoring

Durabilisation de la chaîne

Culture des protéines

Compétences alimentaires

Offre saine, qualitative et sûre

Routine alimentaire

Titre

1. Culture des protéines :

Ce que nous mangeons est en partie déterminé par notre culture. Comment la société perçoit-elle la nourriture ? Que nous a-t-on appris ? Et quelles sont nos traditions ? De nouvelles routines alimentaires basées sur une alimentation végétale trop éloignée de nos habitudes ne seraient pas adoptées par la population. Il nous faut donc trouver des moyens intelligents de promouvoir les aliments d'origine végétale, sans trop s'écarter de notre culture alimentaire.

CONSEIL : Vous voulez travailler sur cet élément constitutif ? Alors réinterprétez des plats très connus en y intégrant davantage de produits végétaux. Comme par exemple des spaghettis avec moins de viande hachée, des boulettes veggie avec du chou rouge, du chou-fleur en sauce béchamel au lait de soja ou de la purée de pommes de terre avec une quantité limitée de lardons.

CONSEIL : Privilégiez les produits typiquement belges et végétaux, comme par exemple les pommes de terre belges, les chicons, les choux de Bruxelles ou les asperges. Préparez-les de façon traditionnelle et succulente et présentez-les avec une telle fierté du produit que la viande deviendra pratiquement accessoire. Pensez par exemple à une pomme de terre farcie avec de la crème de soja, du hachis de quorn et du gruyère, avec des chicons braisés. Un repas festif, avec peu de protéines animales.


2. Compétences alimentaires :

Il s'agit ici des connaissances des personnes. Savent-elles ce qu'est une alimentation plus végétale ? Connaissent-elles ses bienfaits ? Plus les consommateurs seront informés et pourront mettre en pratique leurs connaissances, plus ils feront des choix alimentaires raisonnés.


3. Une offre saine, qualitative et sûre :

Cet élément concerne la disponibilité physique des aliments, tant en termes d'offre que de prix.

CONSEIL : Vous voulez travailler sur cet élément constitutif ? Alors, rendez les aliments végétaux plus disponibles. Faites en sorte que le choix d'une alimentation végétale, ou plus végétale, soit une option attrayante pour le plus grand nombre possible de personnes pour lesquelles vous cuisinez.


La planète vous est déjà reconnaissante de votre contribution !

Mon compte Informations
Loading...
Modifier mon profil
Close
Chef cook posing